Nous avons une fascination pour les voyages spatiaux et le mystère de notre voisin lunaire. Cela explique peut-être notre curiosité pour les missions spatiales de Richard Branson et Jeff Bezos d’Amazon. Ou que diriez-vous des plans de la mission SpaceX d’Elon Musk pour mettre un Dogecoin sur la Lune en 2022? Nous avons peut-être une idée de l’influence de la Lune sur nos vies – les cycles menstruels ou les marées changeantes de l’océan, par exemple. Mais que comprenons-nous du cycle lunaire et de nos heures de coucher? En ce qui concerne le sommeil, la Lune pourrait nous envoûter plus que nous ne le pensons.


Le cycle lunaire

Avant de nous plonger dans la façon dont la magie de la Lune opère sur notre sommeil, voici quelques faits concernant la Lune que vous ne connaissez peut-être pas:

  • Un cycle lunaire complet – la durée entre deux nouvelles lunes ou deux pleines lunes – est de 29,5 jours
  • Tout comme la Terre, lorsque la Lune tourne, les positions de ses côtés jour et nuit font de même
  • Lors d’une pleine lune, le soleil brille et illumine son côté jour. Une pleine lune se lève vers le coucher du soleil et se couche vers son lever
  • La nouvelle lune est différente. Elle est considérée comme la «phase invisible» lorsque la Lune est levée pendant la journée. C’est lorsque la face nocturne de la Lune fait face à la Terre, et le côté illuminé fait face au soleil

La science de la Lune et le sommeil

Dans une étude récente, des scientifiques de l’Université de Washington ont tenté de révéler les secrets de la Lune et du sommeil. Les chercheurs ont examiné 3 communautés autochtones différentes en Argentine. Ils espéraient comprendre l’impact de la Lune sur les habitudes de sommeil. Les participants avaient différents niveaux d’accès à l’électricité. Certains vivaient en plein milieu urbain tandis que d’autres n’avaient pas du tout d’électricité. Ils ont utilisé des dispositifs spéciaux au poignet pour suivre les habitudes de sommeil à travers les différentes phases de la Lune. Les résultats ont été frappants.
Les scientifiques ont remarqué que les cycles veille-sommeil étaient synchronisés avec les phases lunaires. Les changements les plus notables ont été dans la quantité de sommeil des participants et l’heure du coucher. Dans certains cas, la durée du sommeil a changé jusqu’à une heure et demi! L’heure du coucher variait jusqu’à 80 minutes.
Ils ont trouvé un autre modèle intéressant. 3 à 5 jours avant la pleine lune, les gens avaient tendance à se lever plus tard et à moins dormir. L’inverse était vrai juste après une nouvelle lune. La partie intéressante? La lumière artificielle n’a pas semblé interférer avec les résultats. L’étude a porté sur des communautés où les participants avaient différents niveaux d’accès à l’électricité. Ce qui signifie que le clair de lune n’a pas pu expliquer pleinement les résultats. Partout, les habitudes de sommeil des gens étaient affectées par les phases de la Lune – plutôt cool, non?

Ce que cela signifie pour vous

Maintenant que vous savez que la pleine lune peut perturber votre sommeil, vous pouvez être proactif! Assurez-vous de prendre des mesures pour passer une bonne nuit de sommeil. Évitez la caféine en fin de journée, essayez de garder un créneau horaire de sommeil régulier et pratiquez des exercices de relaxation avant de vous coucher.
Et la prochaine fois que vous serez frappé par la Lune, n’oubliez pas que notre lointaine voisine peut perturber votre sommeil chaque mois!